Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 15.06.2009
Dernière mise à jour : 24.10.2014
12888articles


Derniers commentaires Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· ACTUALITES (984)
· Animaux domestiques & sauvages (573)
· ANIMAUX VIDEOS DIAPOS PHOTOS RECITS (291)
· ARTS (peinture,sculpture ...) (119)
· BRASSENS Georges (17)
· BREL Jacques (9)
· CARLO ODDO & ses chats (1)
· CHANSONS, SKETCH & CINEMA (391)
· CHINE maltraitance animaux + divers (128)
· CITATIONS (163)
· ECOLOGIE - TEMPS (174)
· EGYPTE ANCIENNE & MODERNE (32)
· EMOTICONES & DIVERS (1196)
· ESPAGNE maltraitance animaux + divers (70)
· FAITS DIVERS (1144)
· GAINSBOURG Serge (6)
· GENERATION IDENTITAIRE (5)
· HISTOIRE (111)
· HISTOIRES DRÔLES (27)
· HOLLANDE (422)
· HUMOUR (382)
· IMAGES - DESSINS - PHOTOS - DECO (589)
· IMMIGRATION (9)
· INSOLITE (306)
· ISLAM (315)
· JACK LANG (2)
· JEUX - PUB PERSO (109)
· LEPEN Marine (187)
· LES MECHANT(E)S (44)
· MA NORMANDIE & DOMFRONT (90)
· MA VIE - MA FERME (440)
· MES ANIMAUX (161)
· MES BLESSURES DE GUERRE 15 08 1944 (4)
· MES PARENTS (9)
· MES TABLEAUX (11)
· NANAS & MECS photos (225)
· NATURE (Fleurs & Paysages) (273)
· PENDULES-CALENDRIERS-METEO (18)
· PENSEES DES FEMMES CELEBRES (2)
· PENSEES DES GRANDS HOMMES (0)
· PENSEES du DALAÏ-LAMA (6)
· PEOPLE-TELE-INTERNET (276)
· PIAF Edith (25)
· Pierre RABHI algérien NOUVEAU MONDE (3)
· POLITIQUE (608)
· PROTECTION DES ANIMAUX (882)
· RACISME ANTI-BLANC (2)
· RELIGIONS (324)
· Riposte laïque/Résistance républicaine (7)
· SALUTATIONS (368)
· SANTE BOUFFE BOISSONS (273)
· SARKOZY (154)
· Sté protectrice des humains (3)
· STONE & CHARDEN (4)
· SUISSE Photos & Actus (241)
· VOTRE POGNON ! (105)
· VOYAGES (32)
· VRAI ou FAUX (186)
· ZEMMOUR Eric (186)

Liste de lecture Deezer
Articles les plus lus

· VRAI ou FAUX ? Big Ben
· Tatouage - Serpent - 5/6
· «Krokodil», l'abominable drogue qui tue
· SUPPRESSION POSSIBLE DES CHEQUES ...
· Valérie Trierweiler "très choquée"

· LA "FÊTE" DU MOUTON !!!!!! AÏD EL KEBIR
· Pierre PERRET : QUAND LA FEMME EST GRILLAGEE
· Le donneur de leçons : Harlem DESIR !
· Le Nobel de la paix attribué à l'Union européenne !!!
· Alain DELON a 75 ans aujourd'hui : Bon Anniversaire
· UN PEU D'HUMOUR D'ACTUALITE
· Les siamoises Abby et Brittany vont avoir leur show
· Carlo ODDO, l'homme aux chats
· Roland MAGDANE : Lettre à Maman, version 2011
· Michel Drucker condamné pour avoir floué Calixthe Beyala

Voir plus 

Thèmes

protection animale afrique amitié amour animaux argent barbarie bébé chantou chantouvivelavie chat cheval

Rechercher

PROTECTION DES ANIMAUX

Loup n'est plus le bienvenu dans Parc national Cévennes

Publié le 05/11/2012 à 20:02 par chantouvivelavie Tags : protection des animaux
Loup n'est plus le bienvenu dans  Parc national Cévennes

  © Istockphotos

 

Le maire d'Hures-la-Parade, André Baret, a indiqué avoir demandé de faire du Parc national des Cévennes une zone d'exclusion pour le loup. Une telle mesure autoriserait les éleveurs à tirer sur les loups lorsqu'ils attaquent les troupeaux.

 

C’est à l’occasion d'une réunion du Conseil d'administration qu’André Baret, maire d'Hures-la-Parade et secrétaire général du "Cercle", le collectif des éleveurs de la région des Causses et de la Lozère, a indiqué avoir demandé à faire du Parc national des Cévennes une zone d'exclusion pour le loup. Cette prise de position est la preuve que "la parole des locaux, des gens concernés par la présence du loup, a été prise en compte", estime-t-il.

Pour l'heure aucune conséquence pratique ne déroule de cette prise de position, mais si elle était retenue, cela "tendrait à autoriser les éleveurs à tirer sur les loups lorsqu'ils attaquent les troupeaux", a expliqué M. Baret à l'AFP. Alain Argilier, le maire de Vébron, une autre commune proche du parc, se réjouit de cette décision. "Ainsi que nous le répétons depuis un an, le loup n'est pas approprié à l'agro-pastoralisme pratiqué ici", explique-t-il à l'AFP. Il souligne que "les bergers ne surveillent pas les troupeaux, les animaux sont très libres" sur le Causse Méjean (la zone sur laquelle se trouvent les communes touchées).

En septembre, le collectif d'agriculteurs contre le loup dirigé par M. Baret avait déjà demandé à l'administration le droit de tirer sur les loups pour les exploitations des 11 communes du Causse Méjean. Mais aucune suite n'avait été donnée. Cette fois, en saisissant directement le Parc national des Cévennes une étape importante vient ainsi d’être franchie pour M. Baret. Néanmoins, il ne se fait "pas d'illusions", dit-il. "Cela ne va pas se faire en 15 jours, car, hélas, les décisions sont souvent prises très très loin des zones de prédation, et par des gens qui ne sont pas confrontés au problème", juge-t-il.

Maxi Sciences

 

Ce sont les abrutis de chasseurs qui doivent être contents !

Tout ce que l'homme sait faire, c'est TUER !

Les éleveurs pourraient surveiller leurs bêtes. Ils gagnent facilement leur vie; juste mettre des animaux à manger de l'herbe et ils se tirent !

Encore des accidents de chasse en perspective !

Des lycaons tuent un enfant de 3 ans dans un zoo

Publié le 05/11/2012 à 14:50 par chantouvivelavie Tags : accident renfant tué lycaons
Des lycaons tuent un enfant de 3 ans dans un zoo

Le lycaon ou «chien sauvage africain» est un mammifère carnivore de la famille des canidés. Il vit exclusivement en Afrique subsaharienne australe et centrale.Image: Keystone

 

ETATS-UNIS

Drame au zoo de Pittsburgh. Un petit garçon est tombé dans l'enclos d'une meute de chiens sauvages africains qui l'ont alors attaqué. Le bambin est mort.

 

Une meute de chiens sauvages ou lycaons a attaqué à mort dimanche un petit garçon tombé dans leur enclosdans un zoo de Pittsburgh en Pennsylvanie (est des Etats-Unis), ont indiqué les autorités de l’établissement.

"C’est le coeur lourd que nous annonçons qu’un tragique accident s’est produit dimanche à 11H45 du matin, quand un jeune garçon est tombé dans l’enclos de chiens africains et a été tué", écrit le zoo, dans un communiqué.

Un gardien a réussi à isoler sept des 11 chiens présents dans l’enclos pendant qu’un membre du personnel vétérinaire tentait de maintenir les animaux éloignés de l’enfant en lançant des fléchettes calmantes. "Malheureusement, les chiens étaient dans un état d’esprit de meute et n’ont pas réagi", poursuit le texte. Un agent de police sur place a tiré et tué l’un des chiens qualifié d’"agressif".

Selon le quotidien local Pittsburgh Post-Gazette, le petit garçon était âgé de trois ans et se trouvait au zoo avec sa mère. La présidente du zoo Barbara Baker, citée par le journal, a précisé qu’il était tombé d’une rambarde, par dessus le grillage de protection derrière lequel se trouvaient les chiens. Une enquête a été ouverte à la fois par la police et les autorités du zoo.

Le site internet du zoo indique que les chiens sauvages africains, décrits comme des chasseurs d’antilopes, de zèbres ou encore de gazelles, sont de la même taille que des chiens domestiques moyens. Il n’en resterait que 3000, d’après le Wildfire Conservation Network.

Le Matin.ch

 

 Je suis triste pour ce qui est arrivé. Voir son enfant se faire attaquer doit être affreux.

Mais ou l'enfant n'était pas surveillé par sa mère et a grimpé où il ne fallait pas ou bien l'enclos n'était pas assez haut !

Dix bébés Saint-Bernard d’un coup

Publié le 05/11/2012 à 13:55 par chantouvivelavie Tags : protection des animaux
Dix bébés Saint-Bernard d’un coup

 

 

Les dix chiots merveilleusement patauds de la chienne «Reyka» seront présentés jeudi pour la première fois aux visiteurs du Musée et Chiens du Saint-Bernard à Martigny.

 

Le 4 octobre dernier la petite femelle «Gwendylen» voyait le jour, en même temps que ses cinq soeurs et quatre frères, au chenil de la Fondation Barry à Martigny. Les adorables chiots à poil long tiennent joliment en haleine leur maman «Reyka». La bande des dix découvre quotidiennement de nouvelles choses, écoute la radio et savoure le plaisir de jouer ensemble. Pour le moment, le sommeil récupérateur est encore très important pour les chiots – seule façon d’assimiler véritablement les choses vécues.

 

La gardienne d’animaux Karen Roduit et ses collègues consacrent quotidiennement trois bonnes heures à cette nouvelle génération de Saint-Bernard. «Notre travail ne comprend pas que le nourrissage et le nettoyage, explique Karen. Nous contrôlons fréquemment le poids de nos chiots et les prenons régulièrement en main de façon à ce qu’ils s’habituent au contact avec les êtres humains.»

La dynamique chienne Saint-Bernard «Reyka» est une mère aimante et très attentive. «De par la mise-bas de ses chiots, elle est devenue plus calme et plus responsable. Elle se porte très bien», se réjouit Manuel Gaillard, responsable des chiens auprès de la Fondation Barry. Agée actuellement de deux ans et demi, la femelle Saint-Bernard est arrivée à l’âge d’une année au chenil de Martigny. Ses anciens propriétaires, un jeune couple, s’étaient malheureusement séparés et n’étaient plus en mesure de s’occuper d’elle. Elle a trouvé un nouveau chez-soi et son bonheur à la Fondation Barry.

La jeune famille de chiens pourra être observée du 8 novembre au 13 décembre 2012 au Musée et Chiens du Saint-Bernard, à Martigny. 

Le Matin.ch

***********************

La Chine cuisine à toutes les sauces le Saint-Bernard, une race de chien qu'elle a importée il y a une quinzaine d'années de Suisseet dont la viande y est vendue environ 100 euros (1.000 yuan) le kilo.

 
Le chien est cuisiné à toutes les sauces, dans la plupart des provinces de la Chine !

 
"La viande favorite des restaurants de chien est le Saint-Bernard... renommé pour sa chair tendre, son engraissement rapide et ses portées nombreuses", notent les experts de Cyclope. "Les éleveurs de +rou gou+ (chiens de boucherie) vendent ces Saint-Bernard, souvent croisés, au prix de 1.000 yuan, soit environ 100 euros" le kilo.


 

Et oui, la Suisse a vendu des chiens Saint-Bernard en Chine tout en sachant que c'était pour la boucherie !

SAUVONS CYBELLE DE LA BOUCHERIE

Publié le 04/11/2012 à 19:50 par chantouvivelavie Tags : protection des animaux
SAUVONS CYBELLE DE LA BOUCHERIE

 

Cybelle est une jolie mamie de 21 ans, sans aucun problème particulier…enfin si… son âge…
A cause de cela, la voici arrivée chez un maquignon pour ensuite partir à la boucherie…

L’association DES CHEVAUX ET DES AILES ne peut se résoudre à la laisser tomber et souhaite lui offrir une retraite et une vie paisibles, loin de tout danger :

“Nous ne connaissons pas son passé. Nous ne pouvons pas vous dire si elle a été en club, si elle a été poulinière… RIEN… Nous ne savons pas si elle est montée…. Le grand vide pour cette jolie louloute… Et cela nous touche… Et la seule chose que nous souhaitons pour elle, à son âge, c’est une bonne retraite.

Mais pour cela, l’association Des Chevaux et des Ailes a besoin de vous.
Il est doublement urgent de la sauver, de la boucherie d’abord mais aussi de la sortir au plus vite de chez le maquignon où le froid n’arrange pas ses conditions d’herbergement. Il est grand temps qu’elle soit à l’abri et bénéficie des attentions que requière son âge.

Date butoir : le 10 novembre.

Comme dans tous les cas, désormais, de présentation d’un équidé en sauvetage sur Actuanimaux, l’association, en plus de nous fournir l’identification, la facture de rachat, les conditions de sa prise en charge après le sauvetage, le futur contrat d’adoption, s’engage par écrit à ce qu’en n’aucun cas le cheval ne puisse se retrouver dans le circuit boucherie.

 

Allez cliquer, voire plus,  merci pour elle.

Lien : http://actuanimaux.com/cause/cybelle-urgence-boucherie/

04 11 12 : 90 % encore un petit effort, on y arrive ! 

100 % MERCI pour elle !

Adresse de l'assoc. :

Des Chevaux et des Ailes
83890 - Besse sur Issole

Tél. : Marion au 06 08 80 88 98

    ou Erika 06 26 86 62 44

Un sanglier attaque des passants à Berlin

Publié le 04/11/2012 à 17:33 par chantouvivelavie Tags : sabglier abattu
Un sanglier attaque des passants à Berlin

Photo d'illustration

 

ALLEMAGNE

Quatre personnes ont été blessées lundi après- midi par un sanglier de 120 kg qui les a attaquées en plein Berlin, a annoncé la police de la capitale allemande.

 

Un sanglier charge en plein centre de Berlin des passants.

La police a été alertée en début d'après-midi par des passants. Quand l'un des policiers dépêchés dans le quartier résidentiel de Charlottenburg s'est rendu sur les lieux, il a été attaqué et mordu à une jambe par l'animal, a précisé la police dans un communiqué.

Avec son arme de service, le policier a alors abattu le sanglier qui auparavant s'en était pris à un homme de 74 ans qu'il a mordu dans le dos et à une jambe.

L'animal s'en est pris également à une femme de 74 ans qui est tombée à terre et s'est blessée à une hanche. Une passante de 24 ans a quant à elle été mordue aux jambes avant de trouver refuge dans une voiture garée dans la rue.

Tous trois ont été conduits à l'hôpital.

Attaque inhabituelle

La police n'a fourni aucune précision sur les raisons qui ont poussé l'animal à attaquer les passants. On ignore également si le sanglier était blessé avant.

Ce genre d'attaques reste inhabituel mais le nombre de sangliers semble s'être multiplié ces dernières années dans la capitale allemande, qui dispose de grands espaces verts.

Il n'est pas rare non plus de croiser des renards à Berlin, notamment dans le jardin... de la chancellerie.

Le Matin.ch

 

Il est possible qu'il ait été blessé auparavant ! Car comme mentionné, c'est inhabituel !

C'est ennuyeux pour ces quatre personnes mais combien de sangliers sont blessés ou tués par des chasseurs !

Dans un pays du Moyen Orient ...

Publié le 03/11/2012 à 19:39 par chantouvivelavie
Dans un pays du Moyen Orient ...

 

Une façon barbare de tuer les animaux !

Mais cela ne me surprend pas !

Carole, Pascal et leurs mille moutons blancs

Publié le 02/11/2012 à 17:54 par chantouvivelavie Tags : pauvres moutons
Carole, Pascal et leurs mille moutons blancs

Le film Hiver nomade, produit et réalisé par des Vaudois, salué et primé dans de nombreux festivals, vient raconter l’histoire vraie et âpre de la transhumance.

 

Où vont-ils, ces deux bergers enveloppés dans leur cape de laine, et ces centaines de moutons qui traversent à pas lents les bourrasques de neige et les brumes de la campagne romande? Que cherchent-ils entre les routes et les forêts? Les réponses à ces deux questions – parmi les milliers qui furent posées à Carole et à Pascal durant leur épopée – sont dans le beau film Hiver nomade, qui sort dans les salles romandes.

Ce film 100% vaudois mais profondément universel raconte une histoire, celle de la transhumance, dont nous sommes si nombreux à ignorer qu’elle se pratique encore. En fait, c’est tout simple, si on ose dire: un éleveur achète des moutons avant l’hiver, les confie à un berger, qui les balade, les dirige, les maîtrise, les protège, les soigne, et surtout les fait manger pendant quatre mois, le temps qu’il faut pour qu’ils engraissent avant d’être abattus.

Quand il a vu Pascal Eguisier et Carole Noblanc passer devant ses fenêtres de Vucherens avec leurs moutons, durant l’hiver 2008, le réalisateur Manuel von Stürler a craqué. Lui, le musicien, le photographe, le voyageur, a immédiatement décelé là le sujet d’un film documentaire. «Cette esthétique du flot des moutons, cette culture du savoir-faire, cette façon de traverser des territoires conquis par la civilisation et l’urbanisme, j’étais sous le choc.»

Il est donc allé voir Elisabeth Garbar et Heinz Dill, de Louise Productions, à Lausanne, qui travaillent beaucoup avec de jeunes auteurs, avec des gens en mouvement et en quête de sens. Les producteurs, qui aiment être perçus comme des «éditeurs de films», sont tout de suite d’accord, mais veulent donner au projet une orientation davantage cinéma que télévision et, à leur demande, Claude Muret (qui réalisa Les petites fugues) et Camille Cottagnoud (cameraman au talent réputé) viennent former équipe avec Manuel von Stürler.

 

Un film sans fard
Dès lors, les voilà tous sur les chemins et les routes en compagnie de Pascal et Carole. Sous la pluie, la neige, dans les forêts, le givre, les fesses sur les talus glissants, entre chien et loup au cœur des villages figés par l’hiver. Le berger, 55 ans, pratique la transhumance hivernale depuis trente ans. L’été, il dorlote des vaches allaitantes à La Vare, près de Pont-de-Nant. La transhumance, les voyages lointains, c’est sa façon de vivre libre.

Carole (29 ans), il y a quelques années, a lâché sa Bretagne natale, sa famille, son travail, pour la montagne. Elle y a rencontré Pascal, appris et vécu la transhumance pendant six ans. Dans sa vérité âpre, dans son approche si nette du temps et des êtres, le film ne cache rien: la dureté du climat, les dangers des routes, mais aussi la rigueur du berger envers sa partenaire, ses coups de gueule, ses reproches.

Jusqu’à la rupture: unis dans le film, le berger et la bergère ne le sont plus dans la vie. Pascal s’apprête à entamer une nouvelle transhumance au départ d’Yverdon fin novembre, Carole se prépare à ouvrir – le 26 décembre, c’est sûr – sa crêperie à Gryon, où elle vient de trouver un appartement. «J’ai fait un choix difficile, énorme, car ma vie me plaisait, la transhumance l’hiver, l’alpage l’été à La Vare, les voyages entre deux. Mais un livre m’a éclairée, m’a donné envie de ne plus être sous l’autorité de quelqu’un, de faire mes propres choix.»

Carole est donc partie avec le chien Titusà pied du Léman à la Méditerranée, à Menton exactement. Elle a appris à faire du savon. Elle a erré, elle a eu peur, elle a été heureuse, elle a croisé des loups en gardant – seule, archiseule – des moutons dans le Mercantour! Elle est revenue. Et partage maintenant la vie… du film: «Avec la maison de production, nous préparons des projections d’Hiver nomade et des rencontres, des discussions dans les écoles.»

Pascal, lui – comme Carole ces temps-ci –, assure la promotion du film. Il est allé à Reykjavík, sera bientôt à Amsterdam. «Le film fait sa transhumance, elle est belle!» sourit le berger, en rappelant avec fierté qu’Hiver nomade est nominé aux Oscars du film européen. Il est fier, oui, mais ne lâcherait pour rien au monde ses lits de peaux sur feuilles mortes, ses moutons, ses ânes et ses chiens. Il retrouvera bientôt sur le chemin d’autres personnages du film, discrets mais respectables: l’éleveur, les agriculteurs qui ne veulent pas voir le troupeau passer sur leurs terres, la dame qui offre un repas, et ces curieux innombrables qui questionnent et photographient ce héros de conte qu’est le berger en transhumance.

24 Heures.ch

 

Tout ce que j'ai retenu, c'est qu'ils finiront par être tués pour les humains carnivores !

Au moins, ils n'auront pas passé leur courte vie dans un élevage intensif comme les poules pondeuses, poulets, dindes, oies, porcs, etc. !

 

Des chats sèment la zizanie dans les ruines de Rome

Publié le 31/10/2012 à 14:34 par chantouvivelavie Tags : italie rome chats libres
Des chats sèment la zizanie dans les ruines de Rome

ITALIE

La ville veut se débarrasser des colonies de matous qui occupent les ruines de l'Area Sacra, en plein centre de la capitale, alors qu'ils font le bonheur des touristes.

 

La direction archéologique de Rome a décidé d'effectuer un grand nettoyage des ruines de l'Area Sacra, en plein centre de la capitale. Celles-ci sont occupées par des colonies de chats et leurs protecteurs.

Les services d'archéologie "voudraient nous chasser d'un endroit où nous sommes depuis 20 ans", s'est indignée Silvia Viviani, présidente de l'association culturelle "Colonie féline du Largo Argentina". Celle-ci soigne ces animaux très appréciés des touristes.

"Notre association s'occupe gratuitement, sans subventions, de ces chats abandonnés en les castrant et en les nourrissant", explique-t-elle, ajoutant que l'association réussit à s'autofinancer grâce aux dons des nombreux touristes qui passent par ce lieu chargé d'histoire.

C'est en effet sur cette vaste place rectangulaire, occupée par un complexe archéologique comprenant quatre temples romains de l'époque républicaine, que Jules César fut assassiné le 15 mars 44 avant JC.

 

Les chats peuvent rester

"Nous avons demandé l'évacuation de toute la zone", a annoncé mardi la responsable du département d'archéologie de Rome, Mariarosaria Barbera. Elle a notamment mis l'accent sur "une construction abusive sur un temple", où l'association stocke aliments et médicaments destinés à ses quelque 200 pensionnaires.

Ces derniers ne risquent toutefois pas l'éviction, a-t-elle rassuré, précisant que les récriminations portaient avant tout sur les constructions abusives portant atteinte à l'intégrité du site.

"Nous vénérons les chats presque autant que les monuments antiques, mais ce sont les constructions abusives sur le patrimoine qui nous indisposent", a expliqué Mariarosaria Barbera au quotidien "La Repubblica".

La colonie féline, mitraillée chaque jour par les appareils photographiques de centaines de touristes et qui fait même l'objet d'un calendrier en vente dans les kiosques à journaux de la capitale, peut donc continuer à ronronner tranquillement.

24 Heures.ch

 

 

 

Ouf ! On ne va pas les tuer, j'ai eu peur en lisant le titre !

Il chassait des bécasses quand ...

Publié le 30/10/2012 à 20:34 par chantouvivelavie Tags : protection des animaux
Il chassait des bécasses quand ...

 

Il chassait des bécasses quand un sanglier lui a arraché une partie du mollet !

 

Un homme de 44 ans qui chassait la bécasse dans un bois de Haute-Saône a été gravement blessé au mollet par un sanglier. Le chasseur arpentait lundi un bois de la commune d’Angirey (Haute-Saône) à la recherche d’un volatile, lorsqu’il a marché sur un sanglier tapi dans les fourrés.

 

 

L’animal a chargé l’homme, lui arrachant une partie du mollet avec ses canines, avant de prendre la fuite.



Gravement blessé, le chasseur a réussi à utiliser son téléphone portable pour appeler sa femme, qui a prévenu les secours. Les pompiers et le Samu ont retrouvé le quadragénaire, qui a été transporté en hélicoptère au centre hospitalier régional de Besançon.

 

La Gazette.be

 

Bien fait, fallait foutre la paix aux bécasses !!!

Contre un nouvel abattoir halal à Gueret

Publié le 30/10/2012 à 13:15 par chantouvivelavie Tags : protection animale
Contre un nouvel abattoir halal à Gueret

Le collectif Narg a une nouvelle fois orchestré une mise en scène d’abattage au couteau. - photo : dennis goodger   Contre la création d'un abattoir rituel à Guéret (23 Creuse)

 

URL Courte : https://10597.lapetition.be/

 

Protection animalière

 

Lors de la réunion du 7 juillet 2011 de la Communauté de Communes de Guéret – St-Vaury, les membres ont voté l’approbation de la passation d’une promesse de vente avec la « SAS SOVILIM », d’une parcelle de terrain, d’une surface de 25 000 m², située sur le Parc Industriel de l’Agglomération de Guéret, pour la création d’un abattoir rituel national. « L’emplacement géographique de la ville de Guéret a été choisi par les promoteurs du projet pour sa proximité avec les fermes d’élevage de bovins de qualité supérieure (race limousine) » (Extrait du registre des délibérations). Cette décision a été prise sans aucune consultation auprès des habitants.

 
L’abattage rituel consiste à mettre à mort les animaux sans étourdissement préalable, la souffrance ressentie par ces derniers est alors maximale car ils sont égorgés et se vident de leur sang en pleine conscience. La viande issue de ce mode d’abattage ne fait l’objet d’aucun étiquetage spécifique. Dans le cadre du Halal, pour des raisons économiques principalement, ne sont consommés que les avants et les abats de l’animal, par conséquent le reste de la viande se retrouve dans les circuits de distribution classiques sans aucune mention particulière pour le consommateur non religieux. On estime que, selon les abattoirs, jusqu’à 60 % de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs !

 
Nous Collectif N.A.R.G., Non à l’Abattoir Rituel de Guéret, en raison des problèmes soulevés par l’abattage rituel, en matière d’éthique, de protection animale et de liberté de conscience, demandons à la Communauté de Communes de Guéret – St-Vaury, de renoncer à ce projet et de ne pas céder de terrain à la « SAS SOVILIM » pour la création d’un abattoir rituel sur la commune de Guéret.
NB : Nous tenons à préciser que notre démarche ne constitue, en aucun cas, une attaque envers la religion musulmane et ses pratiquants.

 

 
 

DERNIERS ARTICLES :
JE SUIS SUPER CONTENT d'être chez CHANTOU ...
 Elle aime les animaux, elle ne m'abandonnera pas !   Ne manquez pas son blog de chansons anciennes : http://nostalgiedautrefois.eklablog.fr/          
AIDONS les ANIMAUX MALTRAITES & en SOUFFRANCE
Plusieurs pétitions 30 Millions d'amis à signer si vous voulez améliorer le sort des animaux Pas besoin de mettre votre téléphone ! http://www.30millionsdamis.fr/agir-pou
Vous venez me voir de ...
Mis le 01 06 2014        Merci pour votre visite
BONJOUR - VENDREDI 24 10 2014
Je vous souhaite un bon vendredi
UMP, PS, FN : faut-il changer les noms des partis ?
Nicolas Sarkozy, Manuel Valls et Marine Le Pen sont tous d'accord sur une idée : changer le nom de leurs partis respectifs. Avec François Jost, sémiologue et spécialiste
forum